Compléments de lecture |

2013/2

Igor Narsky

Photographie 1 - Prise par Igor Narsky à Moscou en mars 2008, la plus âgée des deux auteures de mémoires, Agnia Stefanovna Poukhalskaïa (née en 1918), a ici presque 90 ans. Elle pose dans son appartement, devant la bibliothèque où est conservée une partie des archives familiales qu'elle a rassemblées.

Photographie 2 - Vera Afanassievna Kharkova Вера (1922 -2012) est prise en photographie par une amie de sa fille, Irina G. Lilp, à l'âge de 86 ans, dans son appartement de Saint-Pétersbourg. Comme sur la photographie d'Agnia Poukhalskaïa, on voit, au second plan, la bibliothèque qui contient une partie des archives familliales. Ces coïncidences ne sont pas anodines: les deux appartements sont tellement remplis d'artefacts du passé familial qu'il est presqu'impossible de trouver un autre fond pour prendre une photographie.

Photographie 3 - V. A. Kharkova a illustré ses mémoires d'un grand nombre de photos. Ces photographies, que l’on trouve presqu'à chaque page du manuscrit accompagnées de légendes, sont placées dans des pochettes transparentes d'un côté, tirées d’albums photographiques de formats divers. Ces pochettes sont collées à la reliure du manuscrit par une bande adhésive.

Photographie 4 - Les archives d'A. S. Poukhalskaïa contiennent dix cahiers fins fabriqués manuellement, de la taille d'un quart de feuille A4, couverts d'une écriture nette aux lettres presques imprimées et ornés de dessins au crayon. Leur auteure, la mère de Poukhalskaïa, a créé et décoré avec soin ses mémoires-récits dans la seconde moitié des années 1940 et au début des années 1950 à Tachkent, où la guerre a conduit la famille de sa fille.

*****

Photograph 1: Agniia Stefanovna Pukhal’skaia (b. 1918), the eldest of the two memoirists, photographed by Igor Narsky in March 2008, aged 90. She is pictured in her apartment in front of the cabinet where she keeps part of the family archives.

Photograph 2: Vera Afanasievna Khar’kova Bepa (1922-2012), aged 86, photographed in her Saint-Petersburg apartment by her daughter’s friend Irina G. Lilp. Like in Agniia Pukhal’skaia’s picture, the cabinet housing part of the family archives can be seen. The coincidence is not insignificant: both apartments are so filled with family artifacts that it is nearly impossible to find another background against which to take a photo.

Photograph 3: Khar’kova illustrated her memoirs with numerous photos. Found on nearly every page of her manuscript and accompanied by captions, they are arranged in transparent sleeves and culled from photo albums of varying formats. The sleeves are held together with tape.

Photograph 4: Pukhal’skaia’s archives contain ten thin notebooks, handmade from quarter sheets of A4 paper, filled with handwriting of almost print-like quality, and decorated with pencil drawings. Created and carefully decorated by Pukhal’skaia’s mother, these memory-stories contain memoirs from the second half of the 1940s and early 1950s in Tashkent, where her daughter’s family was relocated because of the war.

List of downloadable files:

1. Agniia S. Pukhal’skaia (2008)

2. Vera A. Khar’kova (2008)

3. Extract from Vera A. Khar’kova’s Memoirs

 4. Extract from Agniia I. Bulgakova’s Memoirs  

 

flux rss  Les Éditions

Langues d'Islam (XIe-XVe siècle)

Lire la suite

Rencontre autour des dernières parutions sur Foucault

Lire la suite

Foucault à Münsterlingen

Lire la suite

EHESS

Bureaux 70-71

105 boulevard Raspail

75006 Paris

annales@ehess.fr